Justine I. 11/05/2022

Mon père travaille à l’usine

tags :

Romane doit s'adapter au rythme de son père qui travaille en horaires décalés. C'est toute sa vie de famille qui est perturbée.

« Chut, papa dort ! » « Ne faites pas de bruit ! » Ces phrases, je les entends souvent. Travailler en horaires décalés peut être très contraignant. Je peux le constater car mon père travaille dans une usine.

L’usine se situe à la Ciotat, à côté de Marseille. C’est une usine qui produit différentes canettes ou boîtes de conserves. La ligne de production de mon père se concentre sur les canettes en aluminium (comme les canettes de Coca, Oasis…). Sur ce marché, on trouve beaucoup de concurrents, ce qui nous amuse lorsque nous achetons des canettes.

Se lever avant 4 heures du matin

Mon père fait un cycle de six jours comportant deux matins, deux après-midis, et deux nuits. Le tout, suivi de quatre jours de repos. Trois équipes différentes se relaient sur le même poste pendant 24 heures. Être du matin signifie se lever très tôt, avant 4 heures. Et être de nuit est le plus embêtant car la journée est inversée. Il doit dormir toute la journée et le soir, aller travailler. Il ne faut pas faire de bruit car il dort la journée.

On en parle beaucoup, car lorsqu’on fait trop de bruit on se le dit mutuellement. Et parfois lorsqu’on ne s’en rend pas compte, mon père se lève pour nous dire : « Oh ! Je dors, vous faites le bazar ! ». Alors on arrête pour qu’il ne soit pas fatigué. La plupart du temps, on essaye de faire un tour dehors s’il est de nuit le week-end, car ma mère ne travaille pas.

Sauter des repas et des séances de cinéma

Cela peut aussi entraîner une désynchronisation de l’organisme. Avoir un mauvais sommeil peut engendrer des risques sur la santé. L’alimentation est aussi impactée. En travaillant en horaires décalés, mon père ne mange pas à heures fixes. Souvent, il loupe des repas comme celui du midi lorsqu’il est de nuit car il a déjà mangé pendant la nuit.

Aussi, il faut dire que le travail en horaires décalés ne simplifie pas la vie familiale et sociale. Les jours de repos sont la plupart du temps en décalé par rapport à la normale. Cela peut avoir un impact sur le moral et même parfois mener à l’isolement. Je le constate beaucoup chez mon père car même s’il est bien entouré, on ne peut pas profiter de lui autant qu’on l’aurait souhaité. Par exemple, mon père et moi voulions voir un film et pour cela, il fallait attendre le week-end prochain car il travaillait.

Ça arrive très souvent. Du coup j’ai vu beaucoup de films sans lui, ce qui l’énerve. La plupart des personnes travaillant en horaires décalées sont fatiguées et peuvent avoir un trouble du comportement. Je remarque souvent un changement de comportement surtout quand il travaille la nuit, mais je pense qu’il ne le fait pas exprès ! J’ai eu l’occasion de visiter l’entreprise et j’ai été surprise par l’ambiance très bruyante.

Mais travailler en horaires décalées peut avoir des avantages, comme plus de jours de repos et un salaire plus élevé. C’est un sacrifice que mon père fait pour sa famille. Il me dit qu’il fait cela pour nous ! En ce qui me concerne, je préfèrerai travailler en horaires habituels pour préserver ma vie familiale.

Romane, 15 ans, lycéenne, Marignane

Partager

Commenter