Tarik A. 10/03/2022

Je préférais le graphisme aux cours

tags :

À 10 ans, Tarik s’est découvert une passion pour le graphisme. Il a tout appris seul et il est devenu une pointure en la matière.

À mes 10 ans, je me baladais sur YouTube comme d’habitude. J’aimais regarder des vidéos par-ci par-là. Quelques youtubeurs avaient des magnifiques photos de profils et des bannières sympas. Je voulais savoir comment faire du graphisme. Il fallait avoir un PC, ce que je n’avais pas. Donc, je me suis démerdé pour trouver des tutos et installer l’application dont j’avais besoin sur mon téléphone.

J’ai commencé à faire des petites créations. Elles étaient vraiment pourries, quand j’y pense. Après, j’ai vu un ami qui m’a conseillé d’installer Discord. Je lui ai demandé : « Discord, c’est quoi ? », et il m’a répondu : « Une application où tu peux trouver des gens très forts pour t’aider. »

Je veux m’améliorer en graphisme

J’ai donc installé la fameuse application et j’ai rejoint le serveur « graphworld », où tout le monde met ses créations en ligne. Les meilleurs donnaient des conseils aux débutants (comme moi) donc j’ai posté ma première création, qui était une miniature inspirée de Fortnite (oui, oui le jeu super connu). Ils ont tous rigolé, mais je me disais qu’il y a un début à tout. Je m’entraînais beaucoup pour améliorer « l’opacité » et « la température ». C’était tellement devenu mon objectif que pendant une semaine, je ne sortais plus dehors.

Après les cours, je prenais mon téléphone pour progresser. Je ratais des journées entières de cours pour faire du graphisme. Mes profs pensaient que c’était juste une petite maladie, car je n’avais pas l’habitude de m’absenter. Ma mère, elle a vite douté. Pendant trois jours, je lui ai fait croire que je me réveillais avec un mal de tête. Mais 15 minutes après, je me retrouvais sur mon téléphone en train de travailler.

Malheureusement, ça n’a pas payé, c’est très dur de faire du graphisme sur téléphone. J’avais quand même quelques belles créations, mais personne n’aimait. Ils ont gagné. J’ai arrêté et j’étais déçu par tous les bons graphistes qui se croient supérieurs et te donnent zéro conseil. Ils ne faisaient que cracher sur les créations des « nuls ». Pendant deux ans, je n’ai plus fait de graphisme, je jouais juste à la Play.

Maintenant, j’ai un bon p’tit niveau

En quatrième, j’ai reçu un ordinateur. Au début, je ne voulais que jouer dessus. Mais je voyais des gens faire des créations et cette fois, je n’avais plus d’excuse. Sur un coup de tête, j’ai décidé de cracker Photoshop qui coûtait 40 euros et après un petit tuto, j’ai réussi à l’avoir gratuitement. Donc, j’ai recommencé à faire des créations.

Je me suis entraîné pendant deux mois, à envoyer mes créations sur Discord. Je maîtrisais déjà le logiciel, jusqu’à recevoir un message privé « wesh mon reuf tu peux me faire une petite miniature, tu seras bien sur rémunéré. » C’était incroyable ! Ça m’a vraiment donné confiance en moi. À chaque fois que j’allume Photoshop, c’est pour un « client » qui a une commande précise. Maintenant, j’ai un bon p’tit niveau. Même s’il y a des petites merdes qui essayent de me faire une mauvaise image. C’est normal, c’est comme ça les réseaux sociaux. N’empêche que je fais au moins une commande par semaine, et j’en suis fier.

Tarik, 14 ans, collégien, Villiers-le-Bel

Partager

Commenter